Baga et ses boissons au CBD lancent leur campagne de crowdfunding

Actualités
Pêche blanche – verveine, framboise – mélisse ou pomme kiwi – camomille : la première gamme de Baga se montre pleine de finesse. En bouche, un vrai goût naturel et frais – testé et approuvé par l’équipe de La French Tech Bordeaux 😉 Gaspard Duval et Antoine Grenier, les deux cofondateurs de la startup bordelaise, ne ménagent pas leur peine depuis deux ans pour imposer leur idée : mettre sur le marché des boissons apaisantes à base de CBD (cannabidiol). C’est l’objectif de la campagne de financement participatif qui vient de démarrer sur le site Ulule. Baga espère produire ses premières bouteilles et commercialiser sa gamme via le réseau CHR (cafés, hôtels et restaurants) bordelais d’ici la fin de l’année. 

Comme souvent, la genèse de l’aventure tient à leur histoire personnelle. « Nous avons découvert le CBD il y a deux ans en recherchant un traitement alternatif pour une maladie auto-immune dont je suis atteint. En effet, il semblerait que le CBD puisse réguler le système immunitaire. Nous réalisons qu’il s’agit d’une solution naturelle particulièrement efficace pour se détendre. C’est cette sensation de bien-être que nous souhaitons apporter au plus grand nombre« , résume Gaspard Duval. 

CBD ? Rien que le terme peut faire peur les non-initiés. Contrairement au THC, actif lui aussi issu du chanvre, le CDB est une molécule qui n’a pas d’effet stupéfiant et qui ne provoque pas de phénomène d’accoutumance. Elle provoque en revanche une sensation d’apaisement, de détente et de relaxation musculaire. Et elle est commercialisée légalement depuis 2018. Mais il reste encore beaucoup de pédagogie à faire pour démystifier le CBD, dont les effets sont envisagés par certains acteurs comme une alternative crédible aux médicaments traditionnels dans la lutte contre l’anxiété et l’angoisse. 

Une technique pour enfermer le CBD

Baga, elle, met le CBD en bouteille. La pépite bordelaise, accompagnée par Unitec, a mis au point une gamme de boissons fruitées, légères, qui l’incluent dans leur composition. « Les cannabinoïdes n’étant pas solubles dans l’eau, la présence d’un corps gras est nécessaire pour libérer le CBD. Ainsi, nous avons dû développer une technique d’encapsulation qui consiste à créer des capsules hydrosolubles dans la boisson dans lesquelles nous enfermons le CBD à l’aide d’émulsifiants alimentaires naturels« , explique le duo d’entrepreneurs, qui consent à de nombreux sacrifices personnels pour aller au bout de leur projet. 

Au-delà du CBD, Baga revendique également une approche vertueuse, tournée vers les circuits courts. Les boissons sont fabriquées en Nouvelle-Aquitaine à partir de saveurs de fruits et d’extraits de plantes à tisane, et conditionnées également dans la région dans des bouteilles de 33 cl totalement recyclables. Un attachement territorial fort et un espoir : qu’une filière chanvre se structure fortement, pour aller au-delà des débouchés déjà connus pour cette plante : construction, nautisme… Baga compte désormais sur cette campagne de crowdfunding pour lui permettre de distribuer ses boissons via le réseau CHR de Bordeaux. Le but est d’abord de faire ses preuves en bord de Garonne, avant de se lancer dans un déploiement national et de toucher également les magasins spécialisés.