Croissance externe et augmentation de capital pour Ashler & Manson

Actualités

Le groupe bordelais Ashler & Manson annonce deux opérations parallèles : l’acquisition d’une société de courtage et, pour la financer, une augmentation de capital réservée de 1,03 million d’euros.

Ça bouge beaucoup du côté d’Ashler & Manson ! La société dirigée par Aymerick Pénicaut cultive un positionnement original et fait preuve d’une solide constance. Spécialiste du courtage en crédits immobiliers et assurance de prêts, est présente dans la capitale girondine et compte des implantations à Blois, Paris, Nantes, Nice, Rennes, Toulouse, La Rochelle, Biarritz et sur le Bassin d’Arcachon. Partenaire de plus de 50 banques françaises, européennes et compagnies d’assurance, Ashler & Manson se développe dans le même temps grâce à des outils digitaux : un outil de scoring baptisé Préacor qui compte plus de 1600 utilisateurs professionnels, et un site de biens immoblliers, Sitigeo. Cotée sur le marché Euronext Access depuis 2015, elle évolue donc, en complément de ses activités classiques, vers un positionnement Fintech avec un modèle de marketplace autour de produits innovants dans la finance et l’immobilier, envisagés comme des relais de croissance. 

La pandémie n’a pas forcé Ashler & Manson à geler ses ambitions. Elle vient ainsi d’annoncer l’acquisition d’AD Courtage, expert bordelais en courtage immobilier et assurance de prêts qui s’adresse essentiellement à des profils de clients premium. L’équipe et les deux managers, Alexis David et Hannah Labret, rejoignent ainsi le groupe. « Cette opération va nous permettre de consolider nos positions à Bordeaux et pouvoir ainsi continuer à conquérir de nouveaux territoires », précise Aymerick Pénicaut. Cette opération de croissance externe, réalisée sous forme d’apport partiel d’actifs et d’apport de cash (200K€), sera financée par augmentation de capital réservée de 1,03 M€. Les nouveaux associés – via leur holding AD Courtage – détiendront 20% du capital d’Ashler & Manson au côté d’Aymerick Pénicaut. « Le nouvel ensemble devrait réaliser 3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020 et ambitionne d’ores et déjà de réaliser, en 2021, 4 millions d’euros de chiffre d’affaires sur le crédit, si la conjoncture économique le permet », précise Ashler & Manson.

« Nous prévoyons également des rapprochements stratégiques avec la création de partenariats sous forme de licence de marque », complète Aymerick Pénicaut. Une stratégie qui permettra au groupe d’étendre son maillage territorial. 

//////////////////

L’association French Tech Bordeaux relaie les actualités de ses adhérents ! Vous souhaitez nous envoyer vos dernières informations importantes ? Nous pouvons les diffuser auprès de la communauté des acteurs de l’innovation à travers nos différents canaux de communication : site internet, newsletters, réseaux sociaux… Adressez-nous un mail avec quelques lignes et une photo. Et pour ne rien manquer, inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre entreprise n’est pas encore adhérente à La French Tech Bordeaux ? Rejoignez-nous ici !

Nos derniers articles