Immobilier locatif : Masteos s’implante à Bordeaux

Actualités

Couvrir toutes les facettes de l’investissement locatif, aider les acquéreurs et réunir ces éléments dans une application mobile permettant de tout piloter facilement : la proposition de valeur de Masteos répond à ce double enjeu. La startup française s’implante à Bordeaux, à deux pas de la place Gambetta, où elle ouvre un bureau pour conforter son développement. 

La jeune entreprise, fondée en 2019, se retrouve à la croisée des secteurs de l’immobilier et du numérique. Son constat de départ est simple : l’offre d’accompagnement à destination des vendeurs de biens est pléthorique, entre les agences immobilières et les plateformes, mais les acquéreurs qui souhaitent investir n’ont pas cet embarras du choix. Masteos propose donc du conseil en investissement immobilier locatif clés en main. La startup couvre tous les champs, depuis l’évaluation des capacités d’emprunt jusqu’à la gestion locative. En passant par la chasse aux biens, les visites en 3D, le montage du dossier, le suivi notarial, la fiscalité, le chiffrage et la réalisation des travaux, l’ameublement, la mise en location… Autant de métiers que la startup a fait le choix d’internaliser. Celui lui permet aussi de diluer le risque en s’appuyant sur trois activités principales : transaction, travaux et gestion locative.

Ce volet services se double d’un volet numérique afin de « dépoussiérer le secteur », selon sa formule. L’application qu’elle a développée permet à chaque client de suivre toutes les étapes : choisir un bien, suivre l’avancement de son dossier, les travaux éventuels, la gestion de son bien…

Masteos vient d’annoncer avoir levé 1,1 million d’euros en seed auprès d’investisseurs privés pour se développer et mieux couvrir le territoire français. Déjà présente à Paris, Lille et Marseille, elle ouvrira donc dans quelques semaines un bureau et installera une équipe à Bordeaux. Un marché sur lequel elle mise beaucoup. La startup emploie une soixantaine de personnes, continue à embaucher et vise un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros fin 2021 sur l’ensemble de ses marchés.

« L’environnement dans lequel nous évoluons pourrait difficilement être pire« , indiquait récemment un des cofondateurs de Masteos, Thierry Vignal, sur le blog de la startup. « Resserrement bancaire drastique sur les prêts immo locatifs, confinement, récession économique à deux chiffres. L’essentiel de notre CA a pourtant été généré depuis le début du covid. Nous avons appris à naviguer par vents contraires.  Accoucher d’une start-up en pleine épidémie nous a forcé à adopter dès le début les bons réflexes de survie, à construire un modèle de fonctionnement souple et frugal, à consolider nos fondations pour qu’elles résistent aux tempêtes. Par exemple en nous équipant de caméras 3D pour assurer des ventes par visite virtuelle pendant le confinement.« 

//////////////////

L’association French Tech Bordeaux relaie les actualités de ses adhérents ! Vous souhaitez nous envoyer vos dernières informations importantes ? Nous pouvons les diffuser auprès de la communauté des acteurs de l’innovation à travers nos différents canaux de communication : site internet, newsletters, réseaux sociaux… Adressez-nous un mail avec quelques lignes et une photo. Et pour ne rien manquer, inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre entreprise n’est pas encore adhérente à La French Tech Bordeaux ? Rejoignez-nous ici !

Nos derniers articles