inHEART lève 3,7 M€ pour lutter contre les arythmies cardiaques

Actualités

«  Notre ambition est de devenir un acteur majeur de l’électrophysiologie cardiaque, marché de 5 milliards d’euros occupés par des géants de la santé tels que Johnson & Johnson, Abbott, Boston Scientific ou Medtronic  », affirme Jean-Marc Peyrat, président cofondateur d’inHEART. La pépite bordelaise va pouvoir donner un nouveau coup d’accélérateur à son développement avec sa nouvelle levée de fonds, annoncée ce jeudi 2 juillet et accompagnée par le service Levée de fonds d’ADI Nouvelle-Aquitaine. Un tour de table de 3,7 millions d’euros réalisée avec le fonds Elaia et la société d’accélération du transfert de technologies Aquitaine Science Transfert.

inHEART est une startup issue de travaux de recherches menée au sein de l’Institut de rythmologie et modélisation cardiaque Liryc, installé à Pessac, et d’Inria. Elle est également accompagnée par Unitec et a été créée par une équipe de chercheurs et médecins. La société planche sur la problématique des troubles cardiaques, notamment à l’origine des morts subites. Les procédures proposées aux patients atteints d’arythmies sont actuellement peu optimales, longues, complexes et coûteuses. Elles «  ne fonctionnent pas toujours du premier coup et doivent être répétées chez 40 % des patients  », indique inHEART. La startup a donc mis au point ce qu’elle appelle un «  Google Maps  » des interventions cardiaques. Son logiciel hébergé dans le cloud fournit aux cardiologues de «  cœurs numériques  » en 3D de leurs patients, appuyés sur des images médicales préopératoires. Une fois traitées, ces images constituent un jumeau numérique du cœur permettant de mieux planifier et mieux guider le geste du cardiologue, réduisant significativement la durée de l’intervention et son taux d’échec de moitié. Plus de 40 centres utilisent actuellement la technologie d’inHEART, et l’ont employée sur plus de 2 000 patients.

«  inHEART est la parfaite rencontre entre une technologie de pointe issue de l’Inria et l’IHU Liryc, reconnu comme un institut d’excellence de l’électrophysiologie cardiaque, le tout coordonné par des experts que nous sommes ravis d’accompagner dans cette belle aventure. Leur solution algorithmique de modélisation 3D du cœur révolutionne les interventions d’ablation par cathéter et est déjà déployée à l’échelle internationale avec d’excellents retours cliniques », commente Samantha Jérusalmy, partner chez Elaia.

 

L’association French Tech Bordeaux relaie les actualités de ses adhérents ! Vous souhaitez nous envoyer vos dernières informations importantes ? Nous pouvons les diffuser auprès de la communauté des acteurs de l’innovation à travers nos différents canaux de communication : site internet, newsletters, réseaux sociaux… Adressez-nous un mail avec quelques lignes et une photo à contact@frenchtechbordeaux.com