La fintech Elwin lève 2 M€ pour accélérer

Actualités

Un repositionnement, puis une levée de fonds pour écraser l’accélérateur. La fintech bordelaise Elwin (anciennement Mieuxplacer) a bouclé un tour de table de 2 M€ qui doit lui permettre de déployer son offre dédiée aux professionnels du conseil financier.

Courtier digital pendant deux ans, Mieuxplacer a changé de nom mi-2019 pour se rebaptiser Elwin et prendre un nouveau cap en capitalisant sur ses compétences technologiques et digitales. La fintech bordelaise s’adresse aux professionnels de l’épargne et plus spécifiquement du courtage. 

« Notre activité historique de Conseiller en Gestion de Patrimoine nous a permis d’être confrontés à la réalité du terrain. Un constat s’est imposé à nous : la charge administrative et réglementaire croissance pèse sur les conseillers en gestion de patrimoine. Et cela, au détriment de la relation client. La cession du portefeuille de clients particuliers qui est en cours achève cette mutation » : en quelques mots, Guillaume-Olivier Doré résume la nouvelle proposition de valeur d’Elwin. Le CEO de la fintech (par ailleurs vice-président de La French Tech Bordeaux) a officiellement lancé la solution logicielle Elwin en septembre 2020. Cette dernière a vocation à simplifier le conseil et la vente de produits financiers. 

Un tour de table de 2 M€

« 1215 (anciennement Serenalis), réseau de Conseillers en Gestion de Patrimoine, l’Asset Manager A Plus Finance et un assureur-vie, représentant un total de près de 1000 utilisateurs, ont choisi Elwin pour digitaliser leurs parcours client, de l’entrée en relation jusqu’à la souscription. Une offre dédiée est désormais disponible pour les conseillers indépendants et les cabinets », poursuit Elwin.

La startup bordelaise annonce ainsi avoir bouclé une levée de fonds de 2 M€. Objectif : accélérer son développement auprès des professionnels du conseil financier. Ce tour de table a été souscrit par de nouveaux investisseurs, par les investisseurs historiques ainsi que par le fondateur Guillaume-Olivier Doré, qui conserve le contrôle d’Elwin. Cette levée « s’accompagne de l’entrée au capital de l’équipe de direction, outre les BSPCE émis au profit de l’ensemble des collaborateurs de la société dès 2017 », conclut la fintech dans son communiqué.

//////////////////

L’association French Tech Bordeaux relaie les actualités de ses adhérents ! Vous souhaitez nous envoyer vos dernières informations importantes ? Nous pouvons les diffuser auprès de la communauté des acteurs de l’innovation à travers nos différents canaux de communication : site internet, newsletters, réseaux sociaux… Adressez-nous un mail avec quelques lignes et une photo. Et pour ne rien manquer, inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre entreprise n’est pas encore adhérente à La French Tech Bordeaux ? Rejoignez-nous ici !

Nos derniers articles