Lucine lève 5,5 M€ pour combattre la douleur chronique

ActualitésDeepTechHypercroissanceInternationalTech For Good
Maryne Cotty-Eslous, cofondatrice de Lucine

25 % de la population mondiale victime de douleur chronique résistance aux traitements usuels ; 500.000 décès chaque année dans le monde en raison d’une sur-consommation d’opïoides anti-douleur. Et 5,5 millions d’euros levés par Lucine pour contrer cette problématique majeure de santé.

Fondée à Bordeaux par Maryne Cotty-Eslous avec Aymeric Esperance, la startup Lucine annonce ce mercredi 18 novembre avoir bouclé une levée de fonds seed de 5,5 M€ afin de poursuivre plus avant ses thérapies digitales. Ce tour de table 100% français va permettre à la startup de poursuivre la mise au point de la première « molécule digitale ». L’opération a été réalisée auprès de Kurma Partners, Bpifrance via son fonds Patient Autonome, BNP Paribas Developpement, Aquiti Gestion et Irdi Soridec. Actionnaire historique, Héméra demeure au conseil d’administration.

Thérapies digitales ? Réunies sous l’acronyme DTx (pour « digital therapeutics »), il s’agit d’utiliser auprès des patients des logiciels développés spécifiquement pour traiter, gérer et prévenir les maladies et troubles comportementaux, mentaux et physiques. Depuis sa création, Lucine explore cette voie et cherche à soulager les malades victimes de pathologies chroniques. Les dernières recherches menées partout dans le monde montrent que les thérapies digitales, lorsqu’elles sont mises au point avec précision et évaluées cliniquement, peuvent améliorer le confort de vie des patients, notamment en actionnant des mécanismes naturels comme la production d’endorphines. Mieux : ces logiciels auraient un effet sur le cerveau en modifiant son architecture cognitique et donc les circuits de la douleur.

La finalité de Lucine est, en résumé, de soulager les victimes de douleurs chroniques et de diminuer le recours aux anti-douleurs et leur cortège d’effets secondaires, d’accoutumance et de perte d’efficacité. Quand ces anti-douleurs existent : 70 % des patients n’auraient ainsi aucun traitement efficace.

Dans le cadre de cette nouvelle classe de médicaments, Lucine a développé une application mobile permettant de mesurer et soulager la douleur chronique. Elle permet de mesurer l’ampleur de la douleur, via un questionnaire digital et un système de reconnaissance faciale. En s’appuyant sur ces données, l’application propose des procédures thérapeutiques personnalisées de type réalité virtuelle et thérapies cognitivo-comportementales.

//////////////////

L’association French Tech Bordeaux relaie les actualités de ses adhérents ! Vous souhaitez nous envoyer vos dernières informations importantes ? Nous pouvons les diffuser auprès de la communauté des acteurs de l’innovation à travers nos différents canaux de communication : site internet, newsletters, réseaux sociaux… Adressez-nous un mail avec quelques lignes et une photo. Et pour ne rien manquer, inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre entreprise n’est pas encore adhérente à La French Tech Bordeaux ? Rejoignez-nous ici !

Nos derniers articles