Pour réduire les délais de paiement, Soan lève 1 M€

Actualités
L’équipe de la startup Soan

La crise du Covid-19 et contexte économique actuel ne font que renforcer cette tendance : toutes les entreprises ont l’œil rivé à leur trésorerie. Lorsque les délais de paiement s’allongent… L’inquiétude rapplique ! Et malheureusement, le temps passé à relancer les clients explose. Soan vise justement à réduire les délais de paiement. Pour poursuivre son développement et recruter, la fintech bordelaise vient de lever 1 M€.

La plateforme conçue par Soan facilite et optimise la gestion en ligne des paiements pour les PME/TPE. Ainsi, elle centralise l’ensemble des processus associés. La solution propose des outils de gestion des factures (centralisation des documents, élaboration des devis, édition d’e-factures, signature électronique, etc.), facilitant la gestion financière. En complément, une solution de paiement en ligne est mise à disposition des clients leur permettant de régler leurs factures directement à travers la plateforme. Elle intègre notamment un système de relance de paiement automatique. Sa technologie permet donc de réduire les délais de paiement mais aussi, de couvrir d’autres besoins.

Soan va même plus loin en nouant régulièrement des partenariats. Un exemple : la fintech bordelaise a intégré l’offre de recouvrement 100% digitale d’Euler Hermes. Elle vient ainsi compléter son offre d’automatisation de paiement des factures en automatisant, cette fois, le recouvrement.

Recruter… et consolider la technologie

Accompagnée par le Village by CA Aquitaine à Bordeaux, Soan vient donc de réussir un tour de table d’un million d’euros associant plusieurs acteurs. On y trouve ainsi Aonia Ventures, le fonds d’investissements créé par Olivier Brourhant, fondateur du groupe Mantu, et Incepto Capital. Femmes Business Angels, premier réseau féminin de BA en Europe, a également participé à ce tour de table.

« Cette levée de fonds nous permettre de renforcer fortement les équipes Sales et Tech, en charge de consolider la technologie et d’accélérer la croissance de l’entreprise après avoir convaincu 1 000 entreprises dans notre première année de commercialisation. Nous visons également passer de 1,5M€ de flux transactionnels actuels à 40M€ sur 2021 », déclare Nicolas Lemeteyer, CEO cofondateur de Soan.

« Cette jeune fintech français rassemble toutes les qualités d’une entreprise vouée à un grand succès : une équipe de sériel entrepreneurs, un produit scalable et efficace qui répond à un besoin réel et pressant » ajoutent également Florence Richardson, présidente, et Elizabeth Pauchet, membre du conseil d’administration de Femmes Business Angels.

Un atout pour les PME et TPE

« La rencontre d’une équipe talentueuse et dynamique a été le point de départ de la décision d’investissement dans Soan. Leur solution SaaS qui optimise et simplifie le paiement des factures est un réel atout pour les TPE et PME, en particulier dans le contexte économique actuel », ajoute aussi Olivier Brourhant, fondateur d’Aonia Ventures.

« La capacité de Soan, via leur plateforme digitale innovante, à permettre aux TPE/PME de réduire sensiblement, de manière simple et pragmatique, leur exposition au poste clients dans cette période post-Covid, nous semble être particulièrement percutante, voire vitale pour l’économie française. L’engagement des trois fondateurs, Peggy, Arthur & Nicolas, et leur sens du momentum dans le déploiement de l’offre SOAN, ont trouvé dès 2019 un écho tout particulier auprès de notre communauté d’entrepreneurs-investisseurs, très enthousiaste à l’idée d’accompagner cette belle aventure », complète enfin Sébastien Matykowski, président d’Incepto Capital.

//////////////////

L’association French Tech Bordeaux relaie les actualités de ses adhérents ! Vous souhaitez nous envoyer vos dernières informations importantes ? Nous pouvons les diffuser auprès de la communauté des acteurs de l’innovation à travers nos différents canaux de communication : site internet, newsletters, réseaux sociaux… Adressez-nous un mail avec quelques lignes et une photo. Et pour ne rien manquer, inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre entreprise n’est pas encore adhérente à La French Tech Bordeaux ? Rejoignez-nous ici !

Nos derniers articles