Masques alternatifs, comment s’y retrouver ?

Actualités

Face à la crise du Covid-19 de nombreuses initiatives ont vu le jour pour répondre aux besoins de chacun. Dans cet article, nous vous présentons les alternatives aux masques chirurgicaux mais également les différentes plateformes créées pour mettre en relation les fabricants de masques et les entreprises ou particuliers souhaitant se fournir en masques.

Ces masques alternatifs ne sont pas destinés au personnel soignant.

Mise en place de deux catégories de masques barrières non sanitaires par l’ANSM et l’ANSES : 

  • Catégorie 1 : masque individuel à usage des professionnels en contact avec le public. Ce masque est destiné aux personnels affectés à des postes ou missions comportant un contact régulier avec le public
  • Catégorie 2 : masque à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques. Ce masque est destiné aux personnes dans le milieu professionnel ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes

Les masques lavables et réutilisables :

L’ANSM a défini un protocole de lavage des masques réutilisables dans son avis du 25 mars 2020. Les échantillons de masques doivent être testés après lavage pour démontrer la conformité des valeurs obtenues par rapport aux exigences.

Reportez-vous également aux informations sur les tests sur masques lavables données sur le site de la DGE.

Conçue dans les premiers instants de la crise sanitaire en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, la plateforme de mise en relation néo-aquitaine d’initiatives industrielles fait la liaison entre les offreurs de solutions, les experts et les demandeurs pour répondre aux besoins en produits d’urgence : gel hydroalcoolique, masques, surblouses, lunettes de protection, respirateurs… Elle permet l’identification des entreprises aptes à se repositionner sur les besoins médicaux d’urgence.

À ce jour, cette plateforme comptabilise 630 inscrits, dont 378 fournisseurs offreurs de solutions, 174 demandeurs et 78 experts. Si vous êtes ou si vous connaissez des structures fabriquant des masques barrières, nous vous suggérons fortement qu’elles fassent connaître leur production et leurs résultats d’essais auprès du gouvernement via ce mail : masques.dge@finances.gouv.fr.

Entreprises de Nouvelle-Aquitaine répertoriées qui fabriquent des masques barrières : 
Pour retrouver toutes les entreprises recensées, rendez vous sur le fichier national.

  • Nextemballage – MDP design : société Picard à Meursac en Charentes-Maritime
  • Etablissements Lepere Ousport à Nay dans les Pyrénées-Atlantiques

Les entreprises offreuses de solutions peuvent être : 

  • Des entreprises et associations du textile proposant la fabrication de masques et de visières
  • Des entreprises sous-traitantes de la santé et du dispositif médical
  • Des entreprises de biotechnologie
  • Des entreprises de plasturgie
  • Des entreprises de process industriel au sens large, plus éloignées du secteur médical

La plateforme qui crée le lien entre une offre solidaire et des demandes de masques barrières. Je peux :

Afin de renforcer la chaine de solidarité qui s’est créée pour offrir au plus grand nombre (prioritairement aux plus fragiles et aux plus démunis) des masques barrières confectionnés selon les recommandations du document AFNOR, un formidable à mobiliser des donateurs, en temps, en matière, en talents est lancé par Alexandre Jardin avec plusieurs réseaux d’enseignes de la grande distribution (Carrefour, Intermarché et Monoprix…) et de professionnels de la mode au travers de l’opération masques solidaires :

  • Des entreprises de mode qui ont des surplus en stocks d’invendus et des particuliers qui donnent cette matière pour qu’elle soit transformée en masques barrières. L’opération est largement relayée par leboncoin sur sont site et via ses réseaux sociaux pour inciter les particuliers au don de tissus (conformément aux recommandations de l’AFNOR Spec) sur la plateforme.
  • Des couturiers et couturières bénévoles, sollicités par Paris Good Fashion, confectionnent des masques en tissu pour le grand public suivant les indications du guide AFNOR.
  • Des demandeurs de masques entrent en relation avec les couturiers près de chez eux sur la plateforme masques barrières solidaires.
  • Des magasins de la grande distribution réceptionnent les masques fabriqués pour les transmettre aux personnes qui les ont demandés.

En Gironde, face aux besoins croissants d’équiper la population en masques, la Chambre de métiers et de l’artisanat (Cma33) propose cette plateforme de mise en relation pour les entreprises artisanales qui fabriquent et qui commercialisent des masques à proximité.

L’objectif de la plateforme est de mettre en relation les communes, les entreprises, les associations, les particuliers qui souhaitent acheter des masques fabriqués sur leur territoire.

Attention : La plateforme n’est qu’informative, elle n’intervient aucunement dans les négociations et les transactions entre les parties. Des fichiers qualifiés pourront être envoyés aux collectivités sur demande.

Toutes les entreprises référencées sont inscrites au Répertoire des Métiers de l’Artisanat.

Cette opération s’inscrit dans la démarche « Vivons local, Vivons artisanal » portée par la CMA qui vise à promouvoir les entreprises de proximité.