Un Incubateur SportTech à Bordeaux !

Actualités

 

La région Nouvelle-Aquitaine, Unitec et le Comité Régional Olympique et Sportif Nouvelle-Aquitaine (CROS) ont présenté la première promotion de l’incubateur dédié aux SportTech. Basé à la Maison Régionale des Sports de Talence, ce nouveau lieu d’accompagnement sera consacré aux projets innovants en rapport avec le sport, la santé et le bien-être liés au sport.

À cette occasion, nous avons posé quelques questions à Thierry Ulmet, Directeur de l’Auberge Numérique chez Unitec qui a mis en place l’incubateur SportTech.

 

Pourquoi avoir lancé un incubateur SportTech ?

« Cet incubateur est né sous l’impulsion de la région Nouvelle-Aquitaine, avec en ligne de mire, les Jeux Olympiques de 2024 en France*. La région étant extrêmement dynamique à la fois en termes d’innovations et de sport avec de nombreux clubs professionnels et amateurs, il était logique que ces deux mondes travaillent ensemble.

L’incubateur permettra de trouver des moyens innovants pour aider les ligues et fédérations à recruter plus de membres, à favoriser la pratique du sport et à soutenir les sportifs professionnels avec des nouveaux outils de gestion de la performance sportive. »

* La région est d’ailleurs candidate à l’organisation des épreuves de surf qui seront l’une des principales originalités de ces Jeux Olympiques.

Quels sont les partenaires de cet incubateur ?

« La région s’est appuyée sur des acteurs du monde du sport et de l’innovation. D’abord, sur le Comité Régional Olympique et Sportif Nouvelle-Aquitaine dont l’une des missions est d’accompagner le mouvement sportif dans sa transformation numérique. Présent à la Maison des Sports, ils avaient également un lieu à proposer pour incuber les projets. Ensuite, avec Unitec, qui accompagne une centaine de projets innovants chaque année et qui apporte une dimension de coaching des porteurs de projet. »

Pourquoi la Maison Régionale des Sports ?

« Au-delà de l’aspect logistique, puisque les conditions sont optimales avec un espace de co-working quasiment ouvert 7 jours sur 7, c’est aussi un lieu de mise en relation avec le monde du sport. Dans ce même bâtiment, il y a 45 ligues sportives présentes et au travers de ces ligues, il y a des sportifs de haut niveau qui viennent travailler, faire des réunions et c’est donc un contact direct quotidien. C’est aussi un lieu d’animation, d’organisation d’événement. C’était donc le lieu parfait pour permettre à ces entreprises de se développer. »

Comment avez-vous sélectionné les startups de l’incubateur ?

« Nous avons lancé un appel à projets qui a connu un franc succès en réunissant 22 candidatures, preuve de la dynamique autour de cette thématique. Sur ces 22 candidatures, nous avons sélectionné 5 projets qui correspondaient à la fois aux objectifs du CROS (favoriser la pratique sportive, améliorer la visibilité des acteurs professionnels et amateurs du sport, etc.) et les critères d’Unitec (une équipe projet solide, une innovation de service, d’usage ou technologique, etc.).»

Quels objectifs pour l’incubateur ?

« C’est bien sûr d’amener ces créateurs d’entreprises au bout des douze mois d’accompagnement, à atteindre un niveau d’innovation, de modèle économique et les aider à rencontrer leur marché pour qu’ils puissent avoir des clients, vendre leur produit ou service et créer des emplois.

Ce lieu rassemble des entrepreneurs qui partagent les mêmes préoccupations, s’entraident, mutualisent de l’information et donc vont plus vite de cette façon. Pendant douze mois, à la manière de sportifs, Unitec va les faire sprinter pour qu’ils atteignent un certain niveau de viabilité économique.

Cette première promotion est un test et elle en appellera d’autres via des appels à projets annuels. Ces appels à projets sont des coups de projecteurs pour mettre en lumière ce dispositif mais une entreprise peut, à tout moment, contacter Unitec pour bénéficier de notre accompagnement en nous contactant via ce mail : projet@unitec.fr »

 

Découvrez les 5 entreprises de l’incubateur :

La Boîte à Sports : plateforme pour favoriser le sport santé au sein des entreprises, en mettant en relation les salariés avec le mouvement sportif. La Boîte à Sports facilite le référencement d’une offre d’activités sportives et leur réservation. Fondateurs : Alexandre Criscolo & Florian Hervé

Maracuja : solutions d’apprentissage personnalisées s’appuyant sur la passion des apprenants, notamment leur passion du sport. Maracuja propose aux structures sportives des solutions ludo-pédagogiques afin de fidéliser leurs licenciés/adhérents et de conquérir de nouveaux pratiquants.  Fondateurs : Vincent Rebiere & Damien Romito

MinPulse : logiciel e-santé de quantification du stress qui combine l’analyse du rythme cardiaque et du rythme respiratoire. Sur la base des mesures prises, l’analyse sera suivie de conseils et d’exercices de respiration pour mieux gérer le stress. Les applications sont destinées aux sportifs mais aussi au monde de l’entreprise. Fondateur : Pierre Gilfriche

NovePerform : formations et dispositifs pour améliorer les compétences des entraîneurs/coachs ayant pour objectif d’accroître la performance des sportifs basés sur le mental. Le but est d’adapter et de personnaliser l’entraînement et le suivi des joueurs, en communiquant mieux avec eux, en détectant leurs leviers de motivation et en améliorant la gestion de leur stress. Fondateur : Florian Menier

Sport Novae : application mobile pour se (re)mettre au sport, destinées particulièrement à celles et ceux qui n’arrivent pas à conserver leur motivation sur le long terme. Fondateurs : Hugo Caillier & Clément Bonneau