2020 : Un record de levées de fonds en Nouvelle-Aquitaine

ActualitésHypercroissance

En 2020, un nouveau record de levées de fonds a été enregistré en Nouvelle-Aquitaine, atteignant le montant total de 100 millions d’euros.


Un montant record au niveau national…

Malgré une année complexe à bien des égards, l’écosystème technologique et innovant français ne s’est pas laissé abattre. Mieux encore, il est parvenu à atteindre de nouveaux sommets en affichant un total de 5,4 milliards d’euros levés en 2020 (selon le baromètre EY). Ce n’est pas moins de 620 jeunes entreprises de France qui en profiteront. À cela s’ajoute également l’apparition de trois nouvelles licornes que sont Voodoo, Mirakl et ContentSquare. Leurs levées de fonds s’élèvent respectivement à 400, 256 et 173 millions d’euros.

Des chiffres records donc, représentatifs de la croissance constante du secteur. Pour rappel, il y a seulement trois ans, le montant total levé par les startups françaises culminait à 2,57 milliards d’euros. Soit à peine la moitié de la somme levée en 2020.

… mais aussi au niveau régional !

2020 : Un record de levées de fonds en Nouvelle-Aquitaine

Bordeaux, et plus globalement la Région Nouvelle-Aquitaine, ne sont pas en reste ! Près de 100 millions d’euros ont été levés par les jeunes pousses du territoire en 2020 d’après le décompte réalisé par La French Tech Bordeaux. Un nouveau record qui permettra de soutenir le développement des startups de l’écosystème bordelais.

32 entreprises technologiques et innovantes ont levé des fonds en 2020 à Bordeaux et en Nouvelle-Aquitaine. La Santé, la cybersécurité et les GreenTech sont bien représentées

En tête du classement, on trouve Tehtris, avec 20 millions d’euros levés. Fondée en 2010, l’entreprise de cybersécurité édite des solutions de cybersécurité. Déployée en France comme à l’international, sa plateforme est capable de détecter et de neutraliser des menaces numériques connues et inconnues dans les infrastructures d’entreprises. Fait notable, il s’agit là d’une des premières levées de fonds supérieures à 20 millions d’euros au sein de l’écosystème bordelais !

Occupant la seconde place, la startup agrotech Yooji a levé près de 7,5 millions d’euros en 2020. Son concept : proposer des repas surgelés et portionnés à destination des bébés, préparés grâce à des ingrédients bio ou issus de la pêche durable.

Yooji est suivie de peu par Synapse Medecine, ayant levé 7 millions d’euros. Évoluant dans le secteur de la e-santé, la société recourt à l’intelligence artificielle afin de proposer un assistant virtuel capable de délivrer des informations fiables et actualisées concernant l’ensemble des médicaments. La solution vient en aide aux professionnels de la santé pour assurer un parcours de soin davantage sécurisé et personnalisé en fonction du profil du patient.

Des levées de fonds afin de soutenir des secteurs variés

La startup Api.Video est elle aussi parvenue à lever quelques 4,9 millions d’euros au cours de l’année. De quoi développer son API de gestion de partage de vidéos en ligne et offrir encore plus de possibilités à ses utilisateurs. Pour cela, la jeune pousse compte recruter davantage sur le territoire aquitain et poursuivre son déploiement à l’échelle internationale.

Domalys, quant à elle, apporte tout un panel de solutions visant à faciliter la vie des personnes dépendantes et à soulager le personnel de santé. Avec des bureaux à New York et à Tokyo, la marque est déjà internationalisée. Son produit phare, Aladin, permettant de détecter les chutes et d’alerter le personnel soignant, s’invite de plus en plus dans les foyers à travers le monde. Et afin de soutenir sa croissance, l’entreprise a réuni 4,5 millions d’euros.

Cette année 2020 bien singulière n’aura donc pas eu raison de l’écosystème. Justement, les solutions et outils numériques innovants n’ont jamais eu autant le vent en poupe !

Nota Bene
Lever des fonds ne représente pas une fin en soi pour une entreprise, ni une obligation. Cependant, cette étape est souvent un passage incontournable pour les startups en plein développement qui ont besoin de « passer à l’échelle ». Ces levées de fonds peuvent s’avérer cruciales pour accélérer la mise sur le marché, pour recruter des équipes, pour investir davantage en R&D et conserver son avance sur la concurrence…
Il faut donc prendre la levée de fonds pour ce qu’elle est : un outil financier et pas une fin en soi. De la même manière, l’évolution des levées de fonds n’est qu’un indicateur, parmi d’autres, du dynamisme d’un écosystème.


Meet your VC : rencontrez vos futurs investisseurs

Afin de soutenir votre croissance et faciliter votre levée de fonds, La French Tech Bordeaux organise régulièrement des sessions « Meet your VC ». À destination exclusive de nos adhérents, ces événements vous permettent d’aller à la rencontre des investisseurs. Il peut tout autant s’agir de fonds d’investissement, que de réseaux de business angels.

Organisé le mardi 19 janvier, le premier Meet your VC a notamment été l’occasion d’accueillir le Club des Prophètes. Cet événement est le premier d’une longue série de rencontres qui auront lieu tout au long de l’année. Le prochain Meet your VC aura lieu avec Irdi Capital Investissement le 23 février. N’hésitez donc pas à adhérer si ce n’est pas déjà fait ! Vous recevrez ainsi une newsletter spéciale adhérent qui vous informera de nos prochaines sessions Meet your VC.

//////////////////

L’association French Tech Bordeaux relaie les actualités de ses adhérents ! Vous souhaitez nous envoyer vos dernières informations importantes ? Nous pouvons les diffuser auprès de la communauté des acteurs de l’innovation à travers nos différents canaux de communication : site internet, newsletters, réseaux sociaux… Adressez-nous un mail avec quelques lignes et une photo. Et pour ne rien manquer, inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre entreprise n’est pas encore adhérente à La French Tech Bordeaux ? Rejoignez-nous ici !

Nos derniers articles